VIDEO. Attentats de novembre : des députés au Bataclan pour refaire le film de l'assaut

FRANCE 2

Les membres de la commission d'enquête parlementaire ont visité la salle de spectacle, où 90 personnes sont mortes le 13 novembre. 

Il s'agissait de refaire le film de l'assaut. Pendant trois heures, les députés de la commission d'enquête parlementaire sur les attentats de Paris et Saint-Denis ont visité le Bataclan, jeudi 17 mars matin, plus de quatre mois après l'attaque qui a tué 90 personnes le 13 novembre

"Nous avons demandé aux forces de l'ordre qui sont intervenues, la BRI, le Raid, la police, de venir. Nous allons voir chronologiquement quelle a été leur intervention. Pourquoi il a fallu trois heures entre la première attaque et [la fin de] l'intervention, trois heures pour extraire les dernières victimes", a expliqué le député Georges Fenech, devant le Bataclan. Mais "il ne s'agit pas d'une reconstitution, qui relève de la justice", a ajouté le président de la commission, arrivé sur place peu après 9h30, indiquant avoir "informé le procureur Molins" de cette visite. 

Une mère de victime mécontente

Présente devant la salle de spectacle, qui a connu le bilan le plus meurtrier le 13 novembre, Nadine Ribet-Reinhart, dont le fils Valentin, 26 ans, a été tué au Bataclan, a dénoncé "une parodie scandaleuse" de justice. "On se réveille un matin et on découvre qu'il va y avoir une reconstitution. Elle n'était pas annoncée. On apprend qu'il n'y aura pas d'avocat, pas de partie civile, pas de victime, pas de presse", a-t-elle réagi, en pleurs. 

"Nous ne savons toujours pas à quelle heure nos enfants sont décédés. Sur le certificat [de décès], on a : 'Entre le 13 et le 14 novembre'. On ne sait pas quand les secours sont arrivés. On a besoin d'information pour savoir, pour comprendre", a-t-elle poursuivi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne