VIDEO. 13-Novembre : que se passe-t-il dans le cerveau des rescapés du Bataclan ?

Après les attentats du 13-Novembre, 1 000 témoins ou rescapés participent à un programme de recherche du CNRS pour comprendre l'évolution de leur mémoire.

Le 13 novembre 2015, Caroline était au concert des Eagles of Death Metal au Bataclan. Rescapée, elle souffre de stress post-traumatique. Un an après, elle fait partie des 1 000 témoins des attentats à participer à une enquête scientifique du CNRS pour comprendre l'évolution de ces souvenirs dans leur cerveau.

Pendant douze ans, historiens, chercheurs et neuropsychologues vont étudier l'évolution de ces témoignages, ainsi que des images IRM, pour comprendre les mécanismes de déformation de la mémoire. Un moyen de lutter contre le stress post-traumatique causé par des événements extrêmement violents.

Vous êtes à nouveau en ligne