VIDEO. 13-Novembre : la rencontre résonnante entre le père d'une victime et celui de l'un des terroristes

BRUT

Azdyne est le père de Samy, l'un des trois terroristes du Bataclan. Georges est le père de Lola, tuée lors de l'attentat. Ensemble, ils ont choisi d'écrire un livre. Ils racontent.

Azdyne et Georges ont tous les deux perdu un enfant lors de l'attentat au Bataclan le 13 novembre 2015. "Je ne sais pas si la balle qui a tué Lola est sortie de l'arme de Samy ou de l'un de ces deux complices mais pour moi, ça ne fait aucune différence", estime Georges. Ces deux pères que tout semblait opposer ont écrit un livre en commun. "Pour moi, c'était une thérapie, j'ai essayé de comprendre. Il y avait certaines choses qui vraiment m'incitaient, à aller au-delà et puis dialoguer et essayer de trouver des réponses", confie Azdyne, le père de l'assaillant. Georges, de son côté, fait part de ses premières difficultés avant la rencontre avec Azdyne. Un chamboulement émotionnel qui a très vite laissé place à une volonté d'agir. La rencontre a en effet, pour lui, été une façon de comprendre quelle pouvait être sa contribution dans le domaine de la prévention du terrorisme.

De son côté, Azdyne Amimour se considère aussi comme une victime. Il est allé jusqu'en Syrie pour récupérer son fils. "Je considère que mon fils est une victime aussi parce que vraiment j'ai tout fait, j'ai tout fait pour le sortir de cette voie là et puis bon, je n'ai pas réussi mais je ne sais pas où j'ai failli", regrette-t-il. Les deux pères ont conclu leur livre avec une lettre chacun, adressée à l'enfant de l'autre.

Il nous reste les mots, ouvrage sorti le 9 janvier en librairie.

Vous êtes à nouveau en ligne