Terrorisme : vivre après un attentat

France 3

Alexis Lebrun, porte-parole de l'association "Life for Paris", créée après les attentats de novembre 2015 dans la capitale, est l'invité du Soir 3.

Alexis Lebrun était au Bataclan le 13 novembre 2015 et a survécu à la tuerie. Selon lui, oeuvrer pour aider les survivants ou les proches des victimes est "une forme de thérapie". "À un moment, vous comprenez qu'en aidant les autres, vous vous aidez vous-même, cela permet de concilier la solidarité et la thérapie personnelle", ajoute le jeune homme. Interrogé sur la suppression du secrétariat d'État d'aide aux victimes, remplacé par la création d'un poste de délégué interministériel, Alexis Lebrun fait part de sa déception.

Un délégué interministériel déjà critiqué

"Ce n'était pas la demande que nous avions formulée. On souhaitait que la personne qui soit nommée en remplacement du dispositif qui existait, et qui fonctionnait, soit placée sous la tutelle du Premier ministre, afin de pouvoir prendre en compte toutes les problématiques auxquelles les victimes du terrorisme sont confrontées", explique-t-il, précisant que le rattachement de ce délégué ministériel au ministère de la Justice aboutit à un système "qui a montré toutes ses limites".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne