Terrorisme : les victimes d'attentats reçoivent une médaille de la reconnaissance

Une médaille pour rendre hommage aux victimes du terrorisme. 124 personnes seront décorées dont 22 à titre posthume. Des victimes notamment des attentats de novembre 2015 et du 14 juillet 2016. 

Quelques mois après les attentats de novembre 2015, le Président François Hollande crée une médaille de la reconnaissance pour rendre hommage aux victimes. Elle s'adresse à tous ceux dont le statut de victime du terrorisme a été reconnu officiellement, les blessées et les défunts. La médaille est obligatoirement demandée par la victime ou sa famille si elle décédée. Le père et la mère d'Hugo Sarrade, mort au Bataclan, on fait la démarche pour leur fils. "C'est une reconnaissance des victimes, de leur souffrance, et du fait qu'ils sont morts à cause de la vie qu'ils avaient choisie", confie son père.

22 victimes reçoivent la médaille à titre posthume

Aujourd'hui, un décret officiel décerne à 124 personnes cette médaille de la reconnaissance, dont 22 qui la reçoivent à titre posthume. Beaucoup ont subi les attentats du Bataclan et de Nice. La création de cette distinction avait suscité la polémique. Selon la Fédération des victimes d'attentats, elle n'est ni nécessaire ni légitime, mais l'association des victimes du terrorisme l'avait accueillie favorablement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne