Attentats à Paris : le difficile travail d'identification des victimes

France 3

De nombreuses familles ont été décimées dans ces attentats. Après les secours, l'urgence est de retrouver des personnes dont les familles sont sans toujours sans nouvelles. Il a fallu aussi identifier les victimes retrouvées.

Vendredi soir, Gilles et son amie étaient au Bataclan. Elle a été évacuée, mais lui est resté à l'intérieur, blessé. Depuis, sa mère, Nelly Leclerc, n'a plus de nouvelles : "Personne ne peut nous renseigner pour l'instant". Une attente incompréhensible car Gilles porte un tatouage facilement identifiable. Mais ses proches restent optimistes. "Tant qu'on ne l'aura pas retrouvé, on gardera espoir et la foi, on ne lâchera rien", affirme une proche de Gilles.

Manuel Valls interpellé

Deux jours après l'attentat, nombreuses sont les familles à chercher ainsi des traces de leurs proches. Patrick Jardin est aussi un père de famille rongé par l'angoisse. Il a fini par interpeller Manuel Valls, désespéré. Finalement, il a appris dimanche soir le décès de sa fille Nathalie, 31 ans. Elle rejoint la longue liste des victimes de ce vendredi noir, dont les photos s'égrènent sur les réseaux sociaux. Des photos pleines de vie comme pour exorciser l'horreur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne