13 novembre 2015 : le difficile deuil des familles de victimes

FRANCEINFO

Vendredi 13 novembre, 5 ans après les attentats, plusieurs proches des victimes ont souhaité honorer leur mémoire. Ils tentent d’oublier cette tragédie.

Comme chaque année, la France n’oublie pas de rendre un hommage appuyé aux victimes des attentats du 13 novembre 2015. Un homme ému passe devant le Bataclan, se remémorant le décès d’un de ses proches abattu. Nelly Leclerc, fleuriste dans le Val-d’Oise, regrette encore d’avoir laissé son fils Gilles partir plus tôt du travail pour se rendre à ce concert où il a finalement été assassiné par les terroristes.

Les rescapés se soutiennent entre eux

Si ces attentats ont endeuillé de très nombreuses familles, certaines personnes présentes au moment des faits sont parvenues à échapper aux assaillants. Retenu en otage dans un couloir du Bataclan, Stéphane Toutlouyan a survécu. Désormais, s’il avoue que "c’est quasiment impossible à oublier", il tente d’aller de l’avant en se soutenant mutuellement avec les rescapés de ce qu’il considère comme "la grande famille des victimes".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne