Un premier jihadiste français renvoyé devant la cour d'assises spéciale de Paris pour des assassinats en Syrie

Le Palais de justice de Paris (illustration).
Le Palais de justice de Paris (illustration). (XAVIER DE TORRES / MAXPPP)

Tyler Vilus est notamment accusé d'avoir encadré une exécution publique, en tant que "policier" du groupe État islamique, révèle France Inter.

Le Français Tyler Vilus, 29 ans, arrêté en 2015 en Turquie, devrait prochainement comparaître devant la Cour d'assises spéciale de Paris, révèle France Inter lundi 22 juillet. Il est accusé d'avoir dirigé des combattants francophones du groupe État islamique et d'avoir participé à l'exécution publique de deux prisonniers en zone irako-syrienne. Il est également soupçonné d'avoir voulu commettre un attentat dans l'Hexagone.

L'avocat de Tyler Vilus a toutefois fait appel de l'ordonnance de mise en accusation notifiée la semaine dernière. La cour d'appel de Paris doit donc confirmer ou non son renvoi devant la cour d'assises pour association de malfaiteurs terroristes (pour être allé en Syrie et pour des soupçons de projet d'attentat), direction d'un groupe terroriste et assassinat.

Des contacts avec le terroriste Abdelhamid Abaaoud

Tyler Vilus, l'un des premiers Français à avoir rejoint les rangs des jihadistes, a intégré en 2014 la "police" du groupe État islamique. En mai 2015, une vidéo diffusée par le bureau médiatique de l'EI prouve la participation du Français à la mise à mort de deux prisonniers : un soldat du régime syrien et un rebelle de l'armée syrienne libre. Tyler Vilus n'est pas leur bourreau, précise France Inter, mais il se tient à côté avec les jihadistes qui encadrent l'exécution.

En juillet 2015, Tyler Vilus a été interpellé à l'aéroport d'Istanbul avant d'être placé en centre de rétention administratif. Les enquêteurs français estiment qu'il avait pour objectif de commettre un attentat en France. En effet, Tyler Vilus a réussi à conserver son téléphone quelques jours après son interpellation. Il a ainsi pu contacter Abdelhamid Abaaoud, qui était alors en pleine préparation de l'attaque du Thalys et des attentats du 13 novembre 2015 à Paris.

Tyler Vilus est originaire de Troyes (Aube). Il a basculé dans l'islam radical à 21 ans. Il s'est rendu en Syrie dès 2012, avant de s'y installer définitivement en 2013. Il était l'un des combattants francophones les plus actifs sur les réseaux sociaux, où il appelait à commettre des attaques en France. Sa mère, Christine Rivière, surnommée "Mamie djihad", a déjà été condamnée à dix ans de prison pour l'avoir rejoint trois fois en Syrie, de l'avoir encouragé et de lui avoir apporté un soutien financier.

Vous êtes à nouveau en ligne