Tourisme : les mauvais chiffres de Paris et de l'Ile-de France en 2016

France 3

Les chiffres du tourisme à Paris et en Ile-de-France sont mauvais pour 2016. La capitale a perdu 1,5 million de touristes, notamment des Chinois et des Européens refroidis par les attentats.

Depuis les attentats, le tourisme est moins dynamique à Partis et en Ile-de-France. Les agents de police font désormais souvent partie de la carte postale aux abords des monuments. Leur présence vise avant tout à rassurer les touristes. "D'une certaine façon oui, c'est bien, parce qu'ils nous protègent peut-être. C'est rassurant de voir la police au cas où il y ait une attaque. Mais, en même temps, leur présence nous rappelle que le danger existe", témoigne un touriste.

Les attentats et la délinquance en cause

Paris est désormais une ville synonyme de danger, vue d'Asie. 21% de touristes chinois ont déserté la capitale. 41% des Japonais ont eux aussi disparu des trottoirs parisiens. En cause, les attentats bien-sûr, mais aussi la délinquance ordinaire. En 2016, l'Arc de Triomphe a perdu un quart de ses visiteurs, au grand regret des commerçants alentour. Au total, le manque à gagner lié à la baisse de fréquentation en Ile-de France est évalué à plus d'un milliard d'euros en 2016.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne