Témoignage : un visage à reconstruire

France 2

France 2 a rencontré Gaëlle, qui a subi de lourdes opérations au visage après les attentats du 13-Novembre.

S'accepter et se reconstruire. Gaëlle avait 34 ans quand, le 13 novembre 2015, une balle emporte la moitié de son visage. La jeune maman s'accroche à la vie malgré ses blessures de guerre, elle arrache le drap qui cachait le miroir pour la préserver du choc visuel. En trois ans, elle subit 22 interventions et de multiples greffes. Avec un os et la chair de sa jambe, on lui reconstruit une joue et une mâchoire. L'opération est encore douloureuse.

Revivre

Des chirurgiens d'un hôpital parisien ont perfectionné une technique pour permettre ce genre de miracles. Ce jour-là, une jeune fille se présente, elle n'avait plus de mâchoire suite à un cancer à l'âge de 18 ans. Les traces de l'opération sont difficilement visibles. "On dirait que mon visage est encore plus beau", se réjouit la patiente. Manger, parler, boire, sortir dans la rue, tout cela est de nouveau possible.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne