Syrie : la France veut s'allier à Moscou contre l'Etat islamique

France 2

La France souhaite désormais unir ses forces à celles de la Russie contre le groupe Etat islamique. Une coalition très bien accueillie du côté de Moscou.

Vladimir Poutine a toutes les raisons de se réjouir de cette rencontre avec François Hollande, dont on ne connaît pas encore le lieu et la date. D'abord, cette idée d'une grande coalition internationale était son idée. Il s'est empressé de le rappeler lundi soir, explique Dominique Derda, mardi 17 novembre, en duplex depuis Moscou. C'était l'idée-force de son discours à la tribune de l'ONU le 29 septembre dernier.

Al-Assad n'est plus la priorité

Ensuite, si Daech devient l'ennemi numéro 1 de la France en Syrie, cela signifie que la chute de Bachar Al-Assad n'est plus la priorité et cela tombe bien, puisque c'est pour soutenir son régime que le Kremlin a envoyé son aviation et 4 000 de ses soldats. Depuis l'annexion de la Crimée, la Russie était isolée sur le plan international. Et les attentats de vendredi 13 novembre à Paris ont clairement changé la donne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne