Syrie : Daech assaillie jusque dans sa capitale, Rakka

France 2

Parallèlement à la bataille de Mossoul, une offensive est menée en Syrie, à Rakka. Une ville qui intéresse tout particulièrement la France.

À chaque fois qu'il y a eu une enquête après un attentat, elle a abouti à Rakka autour d'un personnage qui s'appelait Adnani, tuée au mois d'août. C'est de cette ville syrienne par exemple qu'est parti Abaaoud, le chef des commandos des attaques du 13-Novembre. Rakka est la vraie capitale de Daech. C'est là qu'étaient concentrés et formés, avant d'être envoyés en mission, les quelque 30 000 jihadistes provenant de 86 pays qui sont venus se battre en Syrie et en Irak.

700 Français à Rakka

À l'heure actuelle, il y aurait encore 700 Français, dont un tiers de femmes. La crainte c'est que, devant cette situation, ils soient renvoyés en Europe pour y commettre des attentats. Avec cette nouvelle offensive autour de Rakka et la fermeture maintenant, assez étanche, de la frontière turco-syrienne, ce sera beaucoup plus difficile.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne