Rencontre : les nouveaux combats de l'avocate Danielle Mérian

France 3

La "dame du Bataclan" est une avocate que le public a découverte au lendemain des attentats du 13-Novembre. Elle se consacre aujourd'hui à de nouveaux combats.

"On n'attendait peut-être pas qu'une vieille dame dise ce que j'ai dit mais j'suis pas une vieille dame, j'suis un avocat d'abord", lance fièrement Danielle Mérian. Trois ans après les attentats terroristes de Paris, le 13 novembre 2015, elle reçoit encore des courriers admiratifs de sa réaction après les attaques. Venue déposer des fleurs devant le Bataclan, Danielle Mérian donne alors une interview qui va faire le tour du monde. Au lieu d'exprimer la colère, l'ancienne avocate avait su trouver les mots justes. Hypermédiatisée après le Bataclan, Danielle Mérian devient la porte-parole d'un autre combat, celui contre l'excision.

Sa lutte contre l'excision des femmes africaines

"C'est absolument monstrueux de commencer par mutiler une petite fille. Le premier des droits fondamentaux d'une petite fille qui vient au monde est d'abord de ne pas être mutilée, ensuite c'est d'aller à l'école", s'insurge Danielle Mérian. Présidente de "SOS Africaines en danger", Danielle Mérian accompagne désormais les femmes à leur entretien de demande d'asile en France. Aujourd'hui encore, il faut plaider que l'excision est bien une torture et Danielle Mérian le fait ouvertement. Son nouveau projet est d'équiper une dizaine d'autobus afin d'appuyer les campagnes anti-excision dans plusieurs pays africains. Pour la "dame du Bataclan", le combat n'est pas si différent, il vise une "autre forme de terrorisme".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne