Plan Vigipirate : une journée dans un centre commercial parisien

FRANCE 2

Après les attentats perpétrés à Paris, la sécurité a été renforcée dans les centres commerciaux et les grands magasins.

France 2 s'est rendue dans un centre commercial au sud de Paris. Objectif : capter l'ambiance qui pèse ici alors que la sécurité est renforcée depuis les attentats de Paris. Les sacs sont ouverts et vérifiés, chaque client est systématiquement inspecté par les quatre vigiles postés aux deux entrées du site. "Au début, on a eu peur comme tout le monde. Mais maintenant on est dedans, c'est le boulot", lance l'un d'eux. Les attentats sont dans toutes les têtes, notamment dans celles de ces vigiles qui n'ont rien pour se défendre si jamais un objet dangereux est découvert. "C'est plutôt rassurant, après on se demande toujours ce qu'ils peuvent faire s'il y en a un qui débarque avec une kalachnikov", admet une cliente.

Des contrôles multipliés

Ici, en uniforme ou en civil, le nombre de vigiles a doublé. La surveillance débute à l'arrière du bâtiment, tôt le matin, à l'heure des livraisons. Les camions sont contrôlés plusieurs fois, même la marchandise est vérifiée. "On fait des fouilles aléatoires sur les arrivages", explique un vigile. Pour les livreurs, c'est contraignant : "Si chaque client me contrôle comme ça, je perds au moins 10-15 minutes par client", lâche l'un d'eux.
Chaque jour ce sont près de 12 000 personnes qui se pressent dans les 120 boutiques de ce centre commercial.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne