Syrie : le jihadiste français Fabien Clain aurait été tué

FRANCE 3

Le Français avait été la voix des revendications des attentats du 13 novembre 2015, et serait tombé sous les bombes de la coalition à Baghouz (Syrie).

C'est à la fin d'une longue traque que le jihadiste français Fabien Clain aurait été tué mercredi 20 février à Baghouz, dernier bastion de Daech en Syrie, selon une information de France Inter. Il avait entre autres enregistré les revendications de l'État islamique à la suite des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Le jihadiste aurait été ainsi la cible d'une des attaques menées par la coalition contre des positions ennemies.

Son frère gravement blessé ?

Selon plusieurs sources, Fabien Clain serait mort et son frère grièvement blessé. "On a effectivement une satisfaction, c'est qu'on a une voix qui s'éteint (...) Si nous avions une audition d'un des frères Clain, nous aurions peut-être plus d'informations sur ce qui s'est passé autour du 13 novembre", a réagi Me Jean Reinhart, avocat de l'association de victimes "13 novembre fraternité vérité".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne