Le tourisme de luxe peine à rebondir après les attentats de Paris

France 3

Les palaces parisiens n'ont jamais connu une telle crise et espèrent qu'elle sera ponctuelle.

Ce mois de décembre est épouvantable pour le tourisme de luxe parisien, les touristes ont déserté la ville-Lumière depuis les attentats qui l'ont frappée le 13 novembre.

"Nous sommes une industrie sinistrée", dit le patron du Bristol. "Nous anticipons un chiffre d'affaires en baisse d'au moins 40% pour les fêtes de fin d'année". Selon ces professionnels, ce sont surtout les touristes asiatiques, et en particulier les Japonais, qui ont décidé de bouder la capitale française. Les palaces du Triangle d'or et les joailleries de la place Vendôme en pâtissent très directement.

Les touristes présents sont presque des militants. Ils ont choisi de maintenir leur séjour, coûte que coûte.

Vous êtes à nouveau en ligne