La Belgique craint aussi des attentats après ceux de Paris

France 2

La Belgique vient encore de relever d'un cran son niveau d'alerte terroriste.

Le niveau d'alerte est passé de deux à trois sur une échelle de quatre. Le gouvernement belge qualifie la menace terroriste de possible, voire vraisemblable. Cela signifie des hommes armés en gilet pare-balles plus visibles qu'à l'habitude, explique Valéry Lerouge, en duplex depuis Bruxelles, mardi 17 novembre. Cela peut paraître anecdotique, mais c'est symbolique, le match amical de football Belgique-Espagne, qui devait se dérouler mardi soir, est annulé.

Cinq personnes relâchées, deux écrouées

Car l'enquête piétine. Salah Abdeslam est toujours dans la nature. Son frère, interpellé samedi 14, a été relâché lundi. Il n'aurait rien à voir avec l'affaire, comme quatre autres personnes qui avaient également été arrêtées.

Deux personnes sont écrouées ce matin, on les suspecte d'être les complices qui ont ramené Salah Abdeslam en voiture de Paris à Bruxelles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne