Relaxe de Jawad Bendaoud : "Le tribunal a fait du droit"

Jawad Bendaoud a été relaxé par le tribunal correctionnel de Paris, ce mercredi 14 février.

Dominique Verdeilhan est en direct du tribunal correctionnel de Paris et revient sur la relaxe de Jawad Bendaoud, l'homme qui avait hébergé deux des terroristes du 13-novembre 2015. "Cette relaxe est une surprise, à commencer pour Jawad Bendaoud lui-même, qui a levé le poing en signe de victoire et a embrassé son avocat sur le front. La semaine dernière il disait lui-même qu'il allait être condamné", explique le journaliste.

Nouveau procès

"Mais le tribunal a fait du droit. 'Il n'est pas prouvé que Jawad a fourni un hébergement à des terroristes afin de les soustraire aux recherches' ont écrit les juges. Du côté des victimes des attentats, on est très partagés. Pour certains, c'est la suite logique des débats, la réalité du dossier ; pour d'autres au contraire, c'est un déni de justice", conclut Dominique Verdeilhan. Le parquet a d'ores et déjà décidé de faire appel et il y aura donc un nouveau procès. Mais cela ne remet pas en cause la remise en liberté de Jawad Bendaoud.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne