Jawad Bendaoud

Jawad Bendaoud est jugé par le tribunal correctionnel de Paris, à partir du 24 janvier 2018, pour "recel de malfaiteurs", après avoir mis à disposition un appartement à deux auteurs des attentats du 13-Novembre. 

Jawad Bendaoud s'est retrouvé sous les feux des projecteurs, le 15 novembre 2015, alors qu'un assaut était en cours dans un immeuble de Saint-Denis. En direct, face à une caméra, il explique "On m'a demandé de rendre service, j'ai rendu service, monsieur. Je ne savais pas que c'étaient des terroristes", avant d'être arrêté par la police. Il devient la risée des réseaux sociaux et gagne alors le surnom de "logeur de Daech"

L'homme, déjà connu des services de police, a été condamné en 2008 à huit ans de prison pour avoir poignardé mortellement un ami. 

Après son arrestation en 2015, il a plusieurs fois été jugé notamment pour trafic de cocaïne et pour outrage après un incident d'audience pendant lequel il a insulté des policiers. 

Son procès, en janvier 2018, est le premier concernant les attentats qui ont fait 130 morts en novembre 2015 à Paris et Saint-Denis. 
plus
Jawad Bendaoud, lors de son arrivée à la cour d\'appel de Paris, le 21 novembre 2018.

Jawad Bendaoud, le "logeur" de deux jihadistes du 13-Novembre, perd son procès pour injure contre "Le Figaro"

Jawad Bendaoud au Palais de justice de Paris, le 21 novembre 2018.

Jawad Bendaoud condamné à six mois de prison pour avoir agressé verbalement un surveillant

Jawad Bendaoud lors de son arrivée au tribunal de Paris, le 21 novembre 2018.

Vous en parlerez aujourd'hui. Jawad Bendaoud, le mème pas drôle ? Ils ont la bêtise, nous avons l'humour

Jawad Bendaoud, lors de son arrivée à la cour d\'appel de Paris, le 21 novembre 2018.

Une association de victimes des attentats du 13-Novembre "consternée" par la popularité de Jawad Bendaoud sur le web

Lors du procès du procès en appel de Jawad Bendaoud, le 21 novembre 2018.

Attentats de Paris : Jawad Bendaoud se pourvoit en cassation après sa condamnation à quatre ans de prison en appel

Jawad Bendaoud, le 21 novembre 2018 à Paris.

Attentats du 13-Novembre : Jawad Bendaoud condamné à quatre ans de prison ferme par la cour d'appel de Paris

Jawad Bendaoud, le 21 novembre 2018 à Paris.

Jawad Bendaoud condamné en appel à un an de prison pour "menaces de mort"

Jawad Bendaoud au tribunal de Paris pour son procès en appel, le 22 novembre 2018.

"Si vous me condamnez, vous condamnez un coupable!" : le lapsus de Jawad Bendaoud à la fin de son procès

Jawad Bendaoud lors de son procès en appel pour \"recel de malfaiteurs terroristes\" au palais de justice de Paris, le 21 novembre 2018.

Jawad Bendaoud condamné à six mois de prison pour "menaces de mort"

Jawad Bendaoud à son procès en appel, à Paris, le 21 novembre 2018.

Jawad Bendaoud jugé pour avoir menacé de mort une victime des attentats du 13-Novembre

Le 48, rue de la République à Saint-Denis, aussi appelé \"Le Corbillon\", l\'immeuble où se trouvait le \"squat\" de Jawad Bendaoud. 

"Je fais des cauchemars toutes les nuits" : d'anciens voisins du squat de Jawad Bendaoud veulent être reconnus

Jawad Bendaoud échange avec Bilal Mokono, victime des attentats du 13-Novembre au Stade de France, lors de l\'ouverture de son procès en appel à Paris, le 21 novembre 2018.

Attentats du 13-Novembre : à son procès en appel, Jawad Bendaoud explose de colère en pleine audience

Jawad Bendaoud lors de son procès au palais de justice de Paris, le 21 novembre 2018.

"Je n'ai aucun mort sur la conscience" : à son procès, Jawad Bendaoud maintient sa défense dans une ambiance tendue

Jawal Bendaoud, \"le logeur de Daech\", arrive à la cour d\'appel de Paris pour son procès, le 22 novembre 2018.

"Je les ai trouvés louches parce que les mecs s'en foutaient d'avoir la télé" : Jawad Bendaoud, le "logeur de Daech", de retour devant la justice

Jawad Bendaoud, lors de son procès en appel, le 21 novembre 2018 à Paris. 

Procès Jawad Bendaoud : l'audience suspendue après un coup de colère du prévenu

Youssef Aït Boulahcen arrive à la cour d\'appel de Paris, le 21 novembre 2018.

Procès en appel de Jawad Bendaoud : cet autre prévenu qui fait "froid dans le dos"

Jawad Bendaoud devant le tribunal de Bobigny le 25 avril 2018. 

Justice : Jawad Bendaoud jugé en appel

Jawad Bendaoud, le 25 avril 2018, à la sortie du tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis).

Condamné pour injures à l'encontre de policiers, Jawad Bendaoud portera un bracelet électronique

Jawad Bendaoud devant le tribunal de Bobigny le 25 avril 2018. 

Seine-Saint-Denis : Jawad Bendaoud interpellé après avoir insulté des policiers

Capture d\'écran d\'une vidéo postée par Jawad Bendaoud sur son compte Twitter, le 2 mars 2018.

Jawad Bendaoud condamné à 6 mois de prison avec sursis pour des menaces de mort à l'encontre de son ancienne compagne

Capture d\'écran d\'une vidéo postée par Jawad Bendaoud sur son compte Twitter, le 2 mars 2018.

Jawad Bendaoud condamné à 6 mois de prison avec sursis pour des menaces de mort à l'encontre de son ex-compagne

Jawad Bendouad filmé par BFMTV, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le 18 novembre 2015.

Jawad Bendaoud en garde à vue après des menaces de mort sur son ex-compagne

Jawad Bendouad filmé par BFMTV, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le 18 novembre 2015.

Jawad Bendaoud en garde à vue pour des menaces de mort à l'encontre de son ancienne compagne

Croquis d\'audience de Jawad Bendaoud, le 26 janvier 2018 devant le tribunal correctionnel de Paris.

Attentats du 13-Novembre : Jawad Bendaoud de retour devant la justice fin 2018

Jawad Bendaoud sur BFMTV, le 24 novembre 2015, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

"Je présente mes excuses" : trois semaines après sa relaxe, Jawad Bendaoud accorde une interview à BFMTV

Capture d\'écran d\'une vidéo postée par Jawad Bendaoud sur son compte Twitter, le 2 mars 2018.

Imbroglio autour des 850 000 abonnés revendiqués par Jawad Bendaoud sur Snapchat

Dessin de Jawad Bendaoud au premier jour de son procès au palais de justice de Paris, le 24 janvier 2018.

"Incompréhensible, stupéfiante et très injuste" : la mairie de Saint-Denis a "également fait appel" de la relaxe de Jawad Bendaoud

Philippe Duperron, président de l\'association 13onze15 Fraternité et vérité, le 5 février 2018, au palais de justice de Paris.

Relaxe de Jawad Bendaoud : les victimes ne peuvent se satisfaire "de le voir quitter sa prison et être devant le match de foot"

Dessin de Jawad Bendaoud, le 24 janvier 2018, au palais de justice de Paris.

Relaxe de Jawad Bendaoud : "J'avais dit à mes clients : 'Soyez prudents, ne surinvestissez pas ce procès-là'"

Dessin de Jawad Bendaoud au premier jour de son procès au palais de justice de Paris, le 24 janvier 2018.

Procès Bendaoud : le logeur relaxé

123

Vous êtes à nouveau en ligne