Gestes de premier secours : seuls 20% de la population formés

France 3

Depuis les attentats du 13 novembre, beaucoup de Parisiens ont manifesté le souhait de se former aux gestes de premier secours.

Après les attentats, beaucoup de Français se demandent comment être utiles dans de telles circonstances, comment sauver des vies par des gestes simples. Les journalistes de France 3 ont assisté à un entraînement au secourisme, avec la simulation d'un arrêt cardiaque sur le trottoir. Les secouristes arrivent, ils prodiguent immédiatement les gestes qui sauvent. Ces bénévoles chevronnés font ces exercices pour ne pas perdre la main.

Les pays du Nord mieux formés

L'équipe de France 3 rencontre également des futurs secouristes. Ils s'étaient inscrits à cette formation avant les attentats, mais les événements n'ont fait que renforcer leur motivation. "A l'origine, je voulais être utile tout simplement", explique un homme.

Après les attentats, beaucoup de Parisiens se sont manifestés auprès de la Fédération française de sauvetage et secourisme (FFSS). En France, seuls 20% de la population sont formés aux gestes de premiers secours, contre plus de 85% dans des pays comme l'Allemagne ou la Norvège.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne