Euro Disney a multiplié ses pertes par neuf depuis les attentats de Paris

Le parc de Disneyland Paris, le 6 août 2015 à Marne la Vallée. 
Le parc de Disneyland Paris, le 6 août 2015 à Marne la Vallée.  (BERTRAND GUAY / AFP)

Le groupe Euro Disney enregistre ses pires résultats depuis 23 ans. En cause les attentats de Paris, Bruxelles mais aussi Nice.

Le groupe Euro Disney, exploitant du parc Disneyland Paris, a multiplié ses pertes par neuf lors de son exercice 2015/2016, rapporte jeudi 10 novembre France Bleu Paris Région. En cause les attentats du 13 novembre à Paris qui ont fait chuter le tourisme et la fréquentation du parc, occasionnant d'importantes dépréciations d'actifs.

Les pires résultats depuis 23 ans

Le groupe qui emploie plus de 15 000 salariés en France enregistre ainsi une perte nette (en part du groupe) de 705 millions d'euros pour 2015/2016, contre 84,2 millions d'euros en 2014/2015. Selon le communiqué, le chiffre d'affaires du groupe a chuté de 6,91%, à 1,27 milliard d'euros. Cela faisait 23 ans qu'Euro Disney n'avait pas enregistré de telles pertes.

Les conséquences des attentats en Europe

Depuis un an, la fréquentation des deux parcs à thèmes parisiens, Disneyland et Walt Disney Studio, recule de 10%. Pour l'exploitant du parc Disneyland Paris, ce sont les conséquences des attentats du 13 novembre, mais aussi ceux de Bruxelles et de NiceEt les résultats du groupe pourraient être encore plus plombés par la mise en place de nouvelles mesures de sécurité et les investissements prévus pour le 25ème du anniversaire l'an prochain.

"Une année exceptionnellement difficile" confie la présidente d'Euro Disney, Catherine Powell qui  se veut quand même "prudemment optimiste" pour l'avenir. La présidente du groupe assure qu'Euro Disney a réalisé une belle Toussaint et de belles fêtes d'Halloween.