Loi antiterrorisme : les nouvelles mesures

FRANCE 2

La nouvelle loi antiterrorisme entrera en vigueur dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre et remplacera l'état d'urgence. Retour en détails sur les mesures de cette nouvelle loi.

Opération communication pour Gérard Collomb. Dans une gare parisienne, le ministre de l'Intérieur détaille les principaux points de la loi antiterrorisme qui entrera en vigueur le 1er novembre. Tout d'abord, les contrôles de sécurité seront plus fréquents: les fouilles et les filtrages seront renforcés lors de grands événements exposés à la menace terroriste (matchs de football, concerts...), 72 sites sont déjà concernés en France.

Plus de pouvoir pour les préfets

Autre mesure phare : les perquisitions pourront être autorisées par un préfet. C'était déjà le cas dans l'état d'urgence, mais un juge des libertés devra à présent donner son feu vert. La loi prévoit également un contrôle accru des lieux de culte. Idem pour les frontières, les aéroports et les gares. Certains magistrats s'inquiètent de ces pouvoirs élargis. Deux ans après son instauration, l'état d'urgence prend fin aujourd'hui 31 octobre. La nouvelle loi le remplacera à minuit.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne