Le gouvernement veut prolonger l'état d'urgence jusqu'à la fin du mois de juillet pour l'Euro et le Tour de France

Manuel Valls, le 21 mars 2016 à Paris. 
Manuel Valls, le 21 mars 2016 à Paris.  (GONZALO FUENTES / REUTERS)

Le Premier ministre a expliqué que l'exécutif, "au vu de la menace", souhaitait la sécurité maximale pour les deux évènements sportifs.

Invité sur France Info, mercredi 20 avril, Manuel Valls a annoncé que le gouvernement allait proposer une prolongation de l'état d'urgence de deux mois à partir du 26 mai. L'objectif, dit-il : "assurer pleinement la sécurité" de l'Euro 2016 et du Tour de France.

"L'état d'urgence ne peut pas être un état permanent mais à l'occasion de ces grandes manifestations, nous avons considéré qu'il fallait prolonger cet état d'urgence", a-t-il défendu à l'antenne. Le Premier ministre a expliqué que l'exécutif, "au vu de la menace", souhaitait une sécurité maximale pour ces deux évènements.

Le Premier ministre a précisé qu'une communication en ce sens serait présentée dans la matinée en Conseil des ministres par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. Un texte sera ensuite transmis au Conseil d'Etat puis au Parlement, à qui il revient de voter la prolongation de l'état d'urgence, déclenché après les attentats du 13 novembre et déjà prorogé jusqu'au 26 mai.

Vous êtes à nouveau en ligne