Le gouvernement pérennise l'État d'urgence

France 3

L'État d'urgence, mesure d'exception décrétée après les attentats du 13 novembre, et déjà prolongée, doit l'être à nouveau, aujourd'hui 22 janvier.

Dans une interview accordée à la BBC, Manuel Valls a déclaré vouloir prolonger l'État d'urgence, cette mesure proclamée après les attentats du 13 novembre. Cette situation d'exception renforce le pouvoir de la police et met à l'écart le pouvoir judiciaire.

Une mesure contestée

Pourtant, l'efficacité de la mesure est contestée. En deux mois et demi, la police a mené 3 189 perquisitions administratives. 541 armes ont été saisies et 406 personnes assignées à résidence, pour, à ce jour aboutir à seulement quatre procédures antiterroristes.
Pour les policiers en revanche, l'État d'urgence permet une meilleure prévention du terrorisme. "Cette mesure nous a permis de nous intéresser à des personnes que nous n'aurions jamais pu approcher", invoque Isabelle Trouslard, du syndicat de police Synergie Officiers.
François Hollande a décidé d'engager une réforme constitutionnelle pour inscrire l'État d'urgence dans le texte fondateur de la Ve République.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne