L'état d'urgence prolongé six mois de plus

France 2

Après plus de sept heures de débats, l'Assemblée nationale a adopté largement ce mercredi 20 juillet la prolongation de l'état d'urgence. Le gouvernement a accepté quelques mesures de l'opposition.

C'est une image assez inhabituelle de l'Assemblée nationale. L'hémicycle plein à 4 heures du matin ce mercredi. Après une longue nuit de discussions parois tendues, les députés ont voté la prolongation de six mois de l'état d'urgence contre trois mois initialement envisagés. Dans le texte, retour des perquisitions administratives, exploitation des données informatiques et la fin de l'automaticité de la réduction de peines en matière de terrorisme.

Les fouilles facilitées

Autre nouveauté de cet état d'urgence : les fouilles de véhicules et de bagages seront facilitées. Une mesure nécessaire selon le Premier ministre qui souligne la menace qui pèse sur la France. "Il y aura d'autres attentats et il y aura d'autres innocents tués", a affirmé Manuel Valls. Les députés ont approuvé par 489 voix pour et 26 contre ces mesures en partie suggérées par la droite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne