Covid-19 : l'Espagne dépasse le million de cas, une première dans l'Union européenne

Deux personnes portent le masque dans une rue de Burgos, en Espagne, le 21 octobre 2020.
Deux personnes portent le masque dans une rue de Burgos, en Espagne, le 21 octobre 2020. (CESAR MANSO / AFP)

Le pays a recensé mercredi 16 973 cas et 156 décès sur les dernières 24 heures, portant le total à 34 366 morts du coronavirus.

Un triste record. L'Espagne est devenue, mercredi 21 octobre, le premier membre de l'Union européenne – et le sixième au monde – à dépasser le million de cas de Covid-19, avec 1 005 295 cas, d'après le bilan quotidien du ministère de la Santé. Le pays a recensé 16 973 cas et 156 décès sur les dernières 24 heures, portant le total à 34 366 morts du coronavirus, alors que les restrictions se multiplient pour contenir la seconde vague de l'épidémie.

 Edouard Philippe entendu par la commission d'enquête. Le Premier ministre a reconnu mercredi des "erreurs de communication" dans la gestion de la crise sanitaire, lors d'une audition de près de trois heures par la commission d'enquête de l'Assemblée nationale sur le Covid-19. C'était la première fois que l'ancien chef du gouvernement était entendu concernant les décisions prises par son gouvernement à propos de l'épidémie en France.

Une nouvelle partie de la France va passer au rouge. Le gouvernement va annoncer jeudi qu'un "certain nombre de départements basculeront en alerte maximale" face à la progression de l'épidémie du Covid-19, a indiqué mercredi 21 octobre son porte-parole, Gabriel Attal, à la sortie du Conseil des ministres. Plusieurs nouvelles métropoles devraient ainsi être concernées par un couvre-feu, six jours après celui instauré entre 21 heures et 6 heures dans huit grandes villes ainsi que Paris et l'Ile-de-France.

L'état d'urgence sanitaire prolongé jusqu'au 16 février ? Le Conseil des ministres a adopté mercredi un texte prolongeant l'état d'urgence sanitaire en France jusqu'au 16 février 2021 pour faire face à la deuxième vague épidémique liée au coronavirus. Pour qu'il soit effectif, le Parlement doit donner son aval lors d'un vote qui aura lieu ce week-end. Levé le 10 juillet, l'état d'urgence a été rétabli par décret dans la nuit de vendredi à samedi jusqu'au 16 novembre, permettant notamment l'imposition d'un couvre-feu entre 21 heures et 6 heures en Ile-de-France et dans huit métropoles.

Vous êtes à nouveau en ligne