Etat d'urgence en France

Après les attentats de Paris, le 13 novembre, François Hollande a proclamé l'Etat d'urgence en France. Il a été prolongé fin novembre pour trois mois. Depuis, il a été prolongé deux autres fois. 

En juillet, après l'attentat de Nice qui a coûté la vie à 84 personnes, le gouvernement a décidé de le prolonger une quatrième fois. La discussion a lieu au Parlement à partir du 19 juillet. 

L'état d'urgence permet aux autorités "d'interdire la circulation des personnes" et d'instituer "des zones de protection ou de sécurité" où le séjour des personnes est réglementé, selon la loi de 1955, qui a instauré cette procédure exceptionnelle au début de la guerre d'Algérie.

plus
Une voiture de la police nationale (photo d\'illustration)

L'Etat condamné pour une perquisition musclée dans un restaurant halal après les attentats du 13-Novembre

Des CRS durant la manifestation des \"gilets jaunes\" autour des Champs-Elysées à Paris, le 1er décembre 2018.

"Gilets jaunes" : pourquoi l'état d'urgence ne changerait probablement pas grand-chose

Le député Les Républicains Éric Ciotti à l\'Élysée, à Paris, le 30 janvier 2018.

Terrorisme - Éric Ciotti (LR) : "Sortir de l'état d'urgence fut une erreur tragique"

Un policier dans le quartier de l\'Opéra, dans le 2e arrondissement de Paris, le 12 mai 2018, après un attentat au couteau.

La réaction de la police après l'attaque au couteau à Paris a été "mesurée et hyper efficace", salue l'ancien patron du Raid

François Hollande dénonce les \"dérapages verbaux insupportables\" de Donald Trump.

"Les dérapages verbaux de Donald Trump sont inacceptables", tacle François Hollande, après ses propos polémiques sur le Bataclan

L\'Assemblée nationale (Paris), le 19 janvier 2018.

Parlement : l'hommage de la classe politique aux victimes de l'attentat de Trèbes

Le président des Républicains, Laurent Wauquiez, réagit aux attaques terroristes dans l\'Aude, lors d\'un discours à Paris, le 26 mars 2018.

Après les attaques terroristes dans l'Aude, le sort des fichés S agite la classe politique

Un militaire de l\'opération Sentinelle à Nancy (Moselle), le 24 décembre 2016.

Lutte contre le terrorisme : la nouvelle loi est-elle plus efficace que l'état d'urgence ?

Laurent Wauquiez, en meeting à Lille le 4 décembre 2017.

Attentats dans l'Aude : quel suivi pour les fichés S ?

Le président des Républicains, Laurent Wauquiez, réagit aux attaques terroristes dans l\'Aude, lors d\'un discours à Paris, le 26 mars 2018.

Attaques terroristes dans l'Aude : Laurent Wauquiez veut rétablir l'état d'urgence

Nathalie Goulet, présidente de la commission d\'enquête du Sénat sur les réseaux djihadistes.

Rétablir l'état d'urgence "est complètement crétin!", estime la sénatrice Nathalie Goulet

Des militaires de l\'opération Sentinelle, à Paris, en juillet 2016.

Terrorisme : quelle menace en France ?

Un avion stationne à l\'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-d\'Oise), le 20 janvier 2017.

Air France ne vérifie plus que votre billet correspond à vos papiers d'identité avant l'embarquement

Une fouille de véhicule effectuée à l\'entrée de l\'université d\'été du Medef à Jouy-en-Josas (Yvelines), le 30 août 2017.

Etat d'urgence : les contrôles d'identité et les fouilles sont déclarées contraires à la Constitution

Un militaire patrouille à la gare Saint-Lazare à Paris, le 17 novembre 2015.

Le ministère de l'Intérieur publie le bilan définitif de l'état d'urgence

Le Premier ministre, Edouard Philippe (à gauche), était en déplacement à la Tour Eiffel mercredi 1er novembre en compagnie du ministre de l\'Intérieur, Gérard Collomb. 

Le brief politique. Loi anti-terroriste : l’heure est au service après-vente pour le gouvernement

Danièle Obono, députée La France insoumise de Paris, était l\'une des invités de Tout est politique, mercredi 1er novembre sur franceinfo.

Tout est politique. "La majorité est prise au piège de l'état d'urgence", affirme Danièle Obono, député La France insoumise

Gérard Collomb à La Rochelle (Charente-Maritime), le 28 octobre 2017.

VIDEO. En cas d'attentat de masse, "nous pourrions revenir à l'état d'urgence", prévient Gérard Collomb

Des militaires français sous la tour Eiffel, à Paris, en mai 2017. Photo d\'illustration.

La loi antiterrorisme entre en vigueur ce 1er novembre

A l\'heure du passage à la loi antiterroriste, le Premier ministre, Edouard Philippe et le président de la République Emmanuel Macron veulent rassurer.

Fin de l'état d'urgence : Emmanuel Macron et Edouard Philippe en piste pour le relais avec la loi antiterroriste

Une patrouille mixte de policiers et militaires sur le marché de Noël de Nancy, le 22 décembre 2016.

Loi antiterrorisme : quelles sont les nouvelles mesures ?

Emmanuel Macron lors d\'une conférence de presse à Bruxelles, le 20 octobre 2017.

Loi antiterroriste : Macron assure que les libertés ne seront pas bafouées

Sortie de l'état d'urgence : "C'était nécessaire", assure Jean-Michel Fauvergue, député LREM et ancien patron du Raid

Gérard Collomb, le ministre de l\'Intérieur, à Paris, le 31 octobre 2017.

Attentats déjoués, perquisitions, assignations... Voici le bilan de deux ans d'état d'urgence

Emmanuel Macron lors d\'une conférence de presse à Bruxelles, le 20 octobre 2017.

Loi antiterrorisme : Emmanuel Macron devant la Cour européenne des droits de l'Homme

Un militaire de l\'opération Sentinelle à Nancy (Moselle), le 24 décembre 2016.

Loi antiterrorisme : les nouvelles mesures

Emmanuel Macron, le 9 octobre 2017 à l\'Elysée.

VIDEO. Emmanuel Macron a signé la loi antiterroriste, elle entrera en vigueur mardi

Le ministre de l\'Intérieur, Gérard Collomb, à l\'Assemblée nationale, le 17 octobre 2017.

Le Parlement adopte définitivement le projet de loi antiterroriste

Des réservistes de la gendarmerie nationale en formation, en avril 2010.

Réservistes : le choix de l'engagement a du succès

Perquisition administrative à Annemasse (Haute-Savoie), le 11 décembre 2015. 

Expliquez-nous... Les perquisitions dans la nouvelle loi antiterroriste

1234567891014

Vous êtes à nouveau en ligne