Terrorisme : sept jeunes jihadistes face aux juges

France 2

Le procès d'une filière de jihadistes originaires de Strasbourg s'ouvre ce lundi 30 mai à Paris. Le frère de l'un des kamikazes du Bataclan est sur le banc des prévenus.

À l'origine, ils sont dix jeunes strasbourgeois à partir pour la Syrie en décembre 2013. Ce lundi, ils ne sont plus que sept à comparaître devant le tribunal correctionnel de Paris. Deux ont été tués en Syrie. Le 3e, Fouad-Mohamed Aggad, s'est fait exploser au Bataclan. D'après l'avocat de deux prévenus, tous auraient été radicalisés sur le web : "Ce ne sont pas des jeunes désoeuvrés, mais ils n'arrivaient pas forcément à trouver leur place dans la société française".

Filmés des armes à la main

Les sept hommes sont arrêtés à leur retour de Syrie en mai 20144. Parmi eux, le frère du terroriste du 13-Novembre, Karim Aggad. Depuis, tous clament être partis faire de l'humanitaire. Une version démentie par des images où on les voit poser armes à la main. Tous sont mis en examen pour association de malfaiteurs en vue de la préparation d'actes de terrorisme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne