Terrorisme : les touristes boudent Paris

France 2

Conséquence de la menace terroriste persistante : le secteur du tourisme est en souffrance. Les touristes étrangers boudent Paris. La fréquentation des hôtels de la capitale s'est effondrée lors du week-end de Pâques.

Les vacances de Pâques n'ont rien changé. Les professionnels du tourisme à Paris ont bien du mal à faire le plein. La crainte d'une nouvelle attaque terroriste dissuade aussi bien les touristes de loisirs que les touristes d'affaires.

Le taux d'occupation des hôtels de la capitale est tombé à 60%, son plus bas niveau depuis 25 ans. Pour riposter, certains leaders de l'hôtellerie ou du transport de voyageurs tentent de casser les prix. Mais rien n'y fait.

Un effet Euro-2016 espéré

Avant Paris, d'autres grandes villes du monde frappées par des attentats ont fini par retrouver leur niveau d'activité habituelle, mais cela a pris du temps : neuf mois pour Londres, un an pour Madrid et presque trois ans pour New York. En France, de nombreux professionnels veulent encore y croire et comptent notamment sur l'Euro de football cet été pour relancer la machine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne