Opérations antiterroristes à Bruxelles : deux hommes en fuite

FRANCE 2

Deux hommes restent activement recherchés après les opérations menées ce mardi à Forest en Belgique.

C'était au départ une opération d'enquête classique menée dans une banlieue calme de Bruxelles. Mais ce mardi 15 mars, les forces de police belges et françaises ont dû faire face à une fusillade. Des échanges de tirs nourris qui ont blessé une femme. Du côté des hommes retranchés, une victime abattue par un tireur d'élite.  Il s'agit de Mohamed Belkaïd, un Algérien de 30 ans. Il était en séjour illégal en Belgique, mais n'avait pas été fiché par les services de renseignements belges. "À côté du corps se trouvait une kalachnikov, un livre sur le salafisme. Un drapeau de l'Etat islamique a également été retrouvé", a déclaré Thierry Werts le porte-parole du parquet fédéral belge. 

Lié aux attentats du 13 novembre

Les hommes qui ont tiré sur les forces de l'ordre sont vraisemblablement liés aux attentats du 13 novembre commis à Paris et ayant fait 130 morts. Deux hommes restent en fuite à l'heure actuelle. Les informations dont dispose la police sont données au compte-gouttes. Seul un portrait-robot d'un des deux hommes recherchés a été diffusé. En attendant, Bruxelles est en état d'alerte. Même si le niveau reste pour le moment bloqué à 3 sur une échelle de 4. 
 
 
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne