DIRECT. Fusillade à Bruxelles : deux personnes interpellées puis remises en liberté sans poursuites

Un policier entre dans un immeuble de Bruxelles, le 16 mars 2016, au lendemain d\'une opération anti-terroriste menée par les polices belge et française, dans le cadre de l\'enquête sur les attentats de Paris en novembre 2015.
Un policier entre dans un immeuble de Bruxelles, le 16 mars 2016, au lendemain d'une opération anti-terroriste menée par les polices belge et française, dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris en novembre 2015. (JOHN THYS / AFP)

Les deux individus avaient été arrêtés hier. Le premier avait été interpellé après s'être présenté à l'hôpital, le second, dans un appartement perquisitionné.

Les deux suspects arrêtés quelques heures après la fusillade survenue à Bruxelles dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris en novembre, ont été libérés sans poursuites, indique le parquet fédéral belge, mercredi 16 mars. Francetv info fait le point sur la situation.

Deux arrestations sans charges retenues. Mardi soir, l'un des suspects a été admis à l'hôpital Saint-Pierre, à Bruxelles, souffrant vraisemblablement d'une jambe cassée. Dès l'arrivée de la police, la personne l'ayant accompagné à l'hôpital a pris la fuite. Un autre suspect a été interpellé à la suite d'une perquisition à Forest. Après avoir été entendus par la police, ils ont tous deux été libérés. 

Le suspect tué a été identifié. Le suspect tué dans la fusillade de Forest a été identifié "comme étant Mohamed Belkaïd, né le 9 juillet 1980 et de nationalité algérienne", a indiqué le substitut du procureur. Hormis pour "un vol simple", il n'était pas connu des autorités. "A côté du corps se trouvait une kalachnikov, ainsi qu'un livre sur le salafisme et un drapeau de l'Etat islamique", a ajouté le magistrat, citant la présence de nombreuses munitions. 

Deux suspects en fuite. "Deux personnes, qui se trouvaient vraisemblablement aussi dans l'appartement et dont l'identité est encore inconnue à ce jour, ont réussi à prendre la fuite et sont activement recherchées", a déclaré le substitut du procureur. Il a ajouté qu'une perquisition avait eu lieu dans un autre immeuble de Forest, rue de l'Eau, au cours de laquelle une kalachnikov avait été retrouvée. Plusieurs autres perquisitions n'ont rien donné.

Vous êtes à nouveau en ligne