Attentats de Paris : Jawad Bendaoud, logeur des terroristes, devant la justice

FRANCE 3

Le procès de Jawad Bendaoud, qui avait accueilli chez lui les terroristes auteurs des attaques du 13 novembre 2015, s'ouvre ce 24 janvier. 

Tout commence cinq jours après les attaques terroristes de novembre 2015, à Paris. Le Raid vient d'intervenir dans un immeuble de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Un homme, Jawad Bendaoud, se présente aux caméras de BFM TV, l'air surpris. "J'apprends que les individus sont retranchés chez mois, je n'étais pas au courant que c'étaient des terroristes. J'ai rendu service, monsieur, on m'a dit d'héberger deux personnes pendant trois jours, j'ai rendu service normalement." Lors de l'assaut, particulièrement violent, le cerveau présumé des attentats, sa cousine et un complice, sont tués. L'appartement leur avait été prêté par Jawad Bendaoud.

6 ans de prison et 90000 euros d'amende

Le procès de celui que l'on surnomme "le logeur de Daech" commence le 24 janvier et ravive la douleur des proches des victimes. Ce n'est pourtant pas le procès du 13 novembre qui s'ouvre, mais celui d'un délinquant multirécidiviste condamné à 8 ans de prison en 2008 pour avoir tué son meilleur ami. Ce procès pour recel de malfaiteurs terroristes permet aussi aux avocats des 350 parties civiles d'envoyer un message aux complices potentiels : leur acte est aussi dangereux qu'un acte terroriste. Depuis son incarcération, l'homme clame son innocence. Il encourt jusqu'à six ans de prison et 90000 euros d'amende.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne