Attentats de Paris et de Bruxelles : le suspect-clé Mohamed Abrini arrêté en Belgique

Les images de vidéosurveillance sur lesquelles Mohamed Abrini a été identifié, en compagnie de Salah Abdeslam, dans une station-service de l\'Oise, le 11 novembre 2015.
Les images de vidéosurveillance sur lesquelles Mohamed Abrini a été identifié, en compagnie de Salah Abdeslam, dans une station-service de l'Oise, le 11 novembre 2015. (POLICE FEDERALE BELGE)

Ce proche de Salah Abdeslam faisait l'objet d'un mandat d'arrêt international.

Il avait été aperçu avec Salah Abdeslam, entre Bruxelles et Paris, deux jours avant les attentats du 13 novembre. "Cet après-midi, [le Belgo-Marocain] Mohamed Abrini a également été arrêté à Anderlecht, place Albert, annonce le parquet fédéral belge, vendredi 8 avril. En même temps que lui, deux autres personnes ont été également été privées de liberté".

La justice belge cherche désormais à établir s'il s'agit de "l'homme au chapeau", apparu sur les images tournées à l'aéroport de Bruxelles, en compagnie des deux kamikazes qui ont frappé les lieux, le 22 mars.

A Bruxelles le 13 novembre ?

Agé de 31 ans et originaire de Molenbeek, Mohamed Abrini était jusque-là connu des services de police belges pour des faits de vols et de détention de drogue. Le 11 novembre, Mohamed Abrini avait été filmé par une caméra de surveillance d'une station-service de Ressons, dans l'Oise, au volant d'une Clio noire utilisée pour les attentats. Selon sa famille, le trentenaire se trouvait toutefois à Bruxelles le soir des attaques.

Capture d\'écran d\'une caméra de surveillance sur laquelle apparaissent Mohamed Abrini et Salah Abdeslam à la caisse d\'une station-service de Ressons-sur-Matz, dans l\'Oise, le 11 novembre 2015.
Capture d'écran d'une caméra de surveillance sur laquelle apparaissent Mohamed Abrini et Salah Abdeslam à la caisse d'une station-service de Ressons-sur-Matz, dans l'Oise, le 11 novembre 2015. (AFP)

Le parquet fédéral belge précise que Mohamed Abrini a été arrêté "en compagnie de deux autres personnes". Il a rappelé que ses empreintes avaient été retrouvées dans plusieurs planques perquisitionnées. "Il ressort de l'instruction sur les attentats de Paris que Mohamed Abrini et Salah Abdeslam ont loué l'appart-hôtel à Alfortville juste avant les attentats, a précisé le parquet. C'est dans cet appartement que plusieurs des terroristes kamikazes ont séjourné peu avant les attentats de Paris."

Un certain "Osama K alias Naïm Al-Ahmed", a également été interpellé. Les enquêteurs cherchent à savoir s'il est le deuxième terroriste vu dans le métro bruxellois avec le kamikaze le jour des attaques. Un autre homme, Hervé B.M., a également été arrêté, ce qui porte à cinq le nombre d'arrestations, le même jour à Bruxelles.