Attentats de Paris : Abdelhamid Abaaoud s'était caché quatre jours dans un talus

France 2

Cinq semaines après les attentats de Paris, on en sait un peu plus sur le parcours du cerveau présumé de l'attaque. France 2 fait le point sur les nouveaux éléments de l'enquête.

Le parcours d'Abdelhamid Abaaoud, cerveau présumé des attentats de Paris s'éclaire encore un peu plus cinq semaines après l'attaque. Quelques heures seulement après les attentats, c'est dans des buissons en bordure d'autoroute qu'Abdelhamid Abaaoud est venu se cacher. Pendant quatre jours et trois nuits, il s'est terré à Aubervilliers en région parisienne.

Filature des enquêteurs

Lundi 16 novembre en fin d'après-midi, c'est un témoin qui indique la zone aux enquêteurs, mais il leur faut des certitudes. Les enquêteurs installent alors une caméra qui enregistre la venue de Hasna Ait Boulahacen, la cousine d'Abdelhamid Abaooud. À quelques mètres d'elle, un homme non identifié sort des buissons, s'avance à découvert et ouvre la voie à une deuxième silhouette.
Le trio discute, fait quelques pas et monte dans un taxi sans être inquiété. Les policiers ont alors l'ordre de les suivre pour obtenir un maximum d'informations. La filature du taxi les conduit à Saint-Denis dans un immeuble vétuste. C'est ici que les policiers du Raid donneront l'assaut le 18 novembre au petit matin. Abdelhamid Abaaoud, sa cousine et le troisième homme non identifié, meurent dans l'attaque.
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne