Attentats à Paris : le profil des cinq terroristes identifiés

FRANCE 2

Les cinq terroristes identifiés sont français. Une équipe de France 2 revient sur leur profil et leur passé.

Moins de trois jours après les attentats de Paris, cinq des huit terroristes ont été formellement identifiés, et ils sont tous français. Parmi les kamikazes qui ont pris d'assaut le Bataclan, Samy Amimour, 28 ans, est originaire de Drancy en Seine-Saint-Denis. C'est un ancien chauffeur de bus de la RATP pour qui il a travaillé pendant quinze mois. Ses anciens collègues se souviennent très bien de lui. "On tombe vraiment des nues, ça me fait bizarre. Je suis choqué parce que c'était quelqu'un de vraiment adorable", confie un de ses anciens collègues.

Sami Amimour était bien bien connu de la justice antiterroriste. Il avait été interpellé en 2012 pour avoir projeté de partir combattre au Yémen. Placé sous contrôle judiciaire, il parvient à déjouer la surveillance des autorités en 2013 pour rejoindre les rangs de Daech en Syrie. Depuis, Samy Amimour faisait l'objet d'un mandat d'arrêt international.

Un kamikaze encore en fuite

Le deuxième kamikaze du Bataclan s'appelle Ismaël Omar Mostefaï, 29 ans. Il a passé une partie de sa jeunesse dans un pavillon à Chartres. Lui aussi a séjourné en Syrie en 2013 et 2014, lui aussi était connu des services antiterroristes et de la justice puisqu'il avait été condamné à huit reprises pour des petits délits, mais jamais emprisonné.

Le troisième kamikaze qui s'est fait exploser au Stade de France, Bilal Hadfi, 20 ans, est un résident belge, inconnu des services français mais fiché en Belgique. Grand amateur de foot, il se serait radicalisé en quelques mois à peine sur internet, où il était en contact avec un membre du groupe Etat islamique.

Brahim Abdeslam, 31 ans, est le quatrième kamikaze français. Il est le frère aîné du seul terroriste français encore en vie et activement recherché, Salah Abdeslam.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne