Attentats à Paris : la femme qui a rencontré Abaaoud peut-elle changer d'identité ?

FRANCE 3

Florence Trintignac détaille les possibilités de la jeune femme qui veut se protéger d'éventuelles représailles.

Elle a permis la localisation d'Abdelhamid Abaaoud à Saint-Denis en novembre dernier, et craint désormais pour sa vie. La jeune femme, qui a témoigné sous anonymat à RMC, voudrait désormais pouvoir changer d'identité. Mais seuls les repentis peuvent le faire, explique Florence Trintignac sur le plateau de France 3. "Un repenti, c'est un hors-la-loi qui évite une condamnation en livrant des informations aux enquêteurs. Des informations importantes qui vont permettre de démanteler des réseaux criminels.", précise la journaliste.

Une situation jugée injuste

Mais la loi ne prévoit pas de changement d'identité pour les témoins. À la place, elle propose deux niveaux de protection : "en cas de risque faible, l'adresse du témoin n'apparaîtra pas dans la procédure. Lorsque les risques sont plus élevés, ils témoignent sous X, et là, son nom n'apparaît pas dans la procédure", ajoute la journaliste. Une situation jugée injuste par de nombreux magistrats. A ce sujet, une réflexion a été lancée dans le cadre de la réforme de la procédure pénale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne