Arrestation de Salah Abdeslam : quatre hommes toujours recherchés

France 3

L'enquête après l'arrestation de Salah Abdeslam, vendredi 18 mars, suit toujours son cours.

France 3 fait le point sur l'enquête qui suit l'arrestation de Salah Abdeslam, vendredi 18 mars. Ce jour-là, des policiers lourdement armés encerclent un immeuble de Molenbeek à Bruxelles, puis donnent l'assaut. Soudain, un homme sort en courant de l'immeuble, les policiers tirent, et le blessent au niveau des jambes. Salah Abdeslam, l'homme le plus recherché d'Europe, est capturé vivant. L'épilogue de quatre mois de cavale pour le suspect numéro 1 des attentats du 13 novembre.

Une dénonciation

Tout commence le 15 mars lors d'une perquisition des polices belges et françaises à Forest, toujours à Bruxelles. Ce jour-là, un terroriste algérien de 35 ans est abattu, il s'appelle Mohamed Belkaïd, il est l'un des logisticiens des attentats. Pendant la fusillade, deux complices s'enfuient par les toits. C'est leur traque et une dénonciation qui mèneront la police vers Salah Abdeslam. Quatre hommes sont toujours activement recherchés, tous amis ou soutiens de Salah Abdeslam. Najim Laachraoui, artificier présumé des attentats de Paris, Mohamed Abrini, son ami de toujours, et enfin, Ibrahim et Khalid El-Bakraoui, deux frères connus pour leur appartenance au grand banditisme. Ces quatre hommes ont-ils joué un rôle dans les attentats de Bruxelles mardi 22 mars ? À cette heure, rien ne l'atteste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne