DIRECT. Mort de Fabien Clain : avant de lancer la frappe aérienne, les services de renseignements ont mené quatre jours de surveillance

La fiche Interpol de Fabien Clain, l\'une des voix de l\'Etat islamique en France.
La fiche Interpol de Fabien Clain, l'une des voix de l'Etat islamique en France. (AP / SIPA)

Les frères Clain sont les voix qui avaient été rapidement identifiées dans la revendication du groupe État islamique après les attentats du 13 novembre 2015, à Paris.

Le jihadiste français Fabien Clain a été tué mercredi 20 février, dans l'après-midi, en Syrie, par une frappe de la coalition internationale et son frère, Jean-Michel, est gravement blessé, révèle franceinfo jeudi 21 février. Le gouvernement français attend encore une analyse ADN pour officialiser sa mort. Les frères Clain sont les voix qui avaient été rapidement identifiées dans la revendication du groupe État islamique après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris. 

Visés par une frappe de la coalition internationale. Fabien Clain a été tué par une frappe aérienne de la coalition internationale à Baghouz, dernier bastion de l'organisation État islamique en Syrie.

Vétérans du jihad. Les frères Clain étaient dans le viseur des services antiterroristes depuis des années. Estimant avoir démontré leur implication dans les attentats du 13-Novembre, les juges d'instruction ont émis un mandat d'arrêt contre eux en juin 2018. Il avait réussi à quitter la France avec sa famille pour la Syrie en mars 2015. Originaires de La Réunion, les deux frères ont grandi dans l'Orne avant de s’installer à Toulouse et de devenir des proches de Mohamed Merah, auteur de tueries dans la même ville en 2012.  

La "voix officielle" de l'Etat islamique en France. Fabien Clain, alias "frère Omar", était devenu la "voix officielle" du groupe État islamique en français, traduisant les communiqués de l’organisation. 

Vous êtes à nouveau en ligne