Attentats de Paris : dans le Val-d'Oise, une fleuriste reprend le travail sans son fils tué au Bataclan

FRANCE 2

Nelly a perdu son fils Gilles lors des attentats de Paris du 13 novembre dernier. Il travaillait avec elle, dans sa boutique de fleurs. Une équipe de France 2 l'a rencontrée.

Après un mois de fermeture, Nelly Leclerc rouvre les portes de sa boutique à Saint-Leu-la-Forêt (Val-d'Oise). Cette fleuriste travaillait avec son fils Gilles avant qu'il ne soit tué au Bataclan. Sa fille l'aide à reprendre son travail. "On va essayer de rouvrir. Je ne sais pas si je pourrais continuer. Je me sens angoissée", glisse-t-elle, en pleurs.

Une réouverture douloureuse

Dans la boutique, certaines fleurs ont fâné. Il faut recomposer les bouquets. La fille est fleuriste aussi, mais en Bretagne. Avant de repartir, elle tente de combler le vide laissé par son frère.
"Il est là, pas loin, il nous surveille derrière son cadre", lâche-t-elle.
La boutique a rallumé ses lumières, alors viennent les premiers clients. Mais ce n'est pas la patronne qui les accueille. Pour elle, le contact est encore trop difficile. Une réouverture douloureuse pour Nelly Lerclerc mais la vie doit reprendre ses droits.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne