Attentats du 13-Novembre : un Belge mis en examen pour complicité dans la préparation des attaques

Les secouristes évacuent des victimes de l\'attaque au Bataclan, à Paris, le 13 novembre 2015.
Les secouristes évacuent des victimes de l'attaque au Bataclan, à Paris, le 13 novembre 2015. (WILLIAM ABENHAIM / SIPA)

Arrêté en mars 2016 en Belgique, Yassine Atar, 31 ans, est le frère d'Oussama Atar, un vétéran du jihad soupçonné d'avoir piloté ces attaques depuis la Syrie et qui n'a jamais été interpellé.

Un suspect belge remis à la France mardi 5 juin a été mis en examen pour sa complicité dans la préparation des attentats jihadistes du 13 novembre 2015 et écroué, a annoncé le parquet de Paris. Arrêté en mars 2016 en Belgique, Yassine Atar, 31 ans, est le frère d'Oussama Atar, un vétéran du jihad soupçonné d'avoir piloté ces attaques depuis la Syrie et qui n'a jamais été interpellé.

Transféré en France en vertu d'un mandat d'arrêt des juges antiterroristes, Yassine Atar a été mis en examen pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle" et pour des "complicités" de séquestration, d'assassinats et de tentatives d'assassinats terroristes en bande organisée pour les attentats de Paris et de Saint-Denis, qui ont fait 130 morts, a précisé le parquet. Il est également poursuivi pour la fabrication d'explosifs, la détention et le transport d'armes.

Vous êtes à nouveau en ligne