Attentats du 13 novembre : le kamikaze de l'appartement de Saint-Denis enfin identifié

FRANCE 2

L'enquête sur les attentats du 13 novembre fait un nouveau pas en avant. En direct de Bruxelles, Valéry Lerouge fait le point sur France 2.

Ce jeudi 14 janvier, on connaît enfin l'identité du kamikaze qui était au côté d'Abdelhamid Abaaoud dans l'appartement de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) et qui s'est fait exploser lors de l'assaut policier. "Chakib Akrouh avait 25 ans. Il habitait la commune de Koekelberg, juste à une rue de Molenbeek où il passait la plupart de son temps et où son père tient aujourd'hui un bar associatif", rapporte Valéry Lerouge, en direct de Bruxelles (Belgique).

Dans la Seat

"Ceux qui l'ont connu à l'école parlent d'un garçon plutôt introverti et discret, mais qui s'est radicalisé il y a trois ans. il a commencé à avoir de mauvaises fréquentations dont un certain Abdelhamid Abaaoud qu'il a connu ici et qu'il a probablement rejoint en Syrie puisqu'il y a un an, il disparaît des écrans radars et son papa va le signaler à la police en janvier 2015", poursuit le journaliste de France 2. Le jeune homme est en Syrie. Là-bas, il se marie, devient père d'un petit garçon. Tout le monde le croyait encore en Syrie ce soir. Et pourtant, il a bel et bien "participé à la tuerie du 13 novembre, en participant au commando des terrasses, dans la Seat. Le commando qui a fusillé les passants", conclut Valéry Lerouge.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne