VIDEO. Qui sont les complices venus en aide à Salah Abdeslam ?

FRANCE 3

Pendant sa cavale, Salah Abdeslam est resté près de chez lui, à Bruxelles. Qui sont ceux qui lui sont venus en aide ? France 3 fait le point.

Jeudi 17 mars, la police surveille un cimetière de Bruxelles. L'enterrement est un peu particulier : c'est celui du frère de Salah Abdeslam, Brahim. Il est l'un des kamikazes des terrasses du 13 novembre. Parmi les personnes présentes, des proches de Salah Abdeslam. La police contrôle les téléphones des participants. Au milieu des hommes qui entourent le cercueil, il y a Abid Aberkan. C'est dans la cave de sa mère, à Molenbeek (Belgique), que se cache le terroriste présumé, en cavale depuis quatre mois.

Aberkan ne le sait pas, mais la police est sur ses traces. Deux jours avant, Salah Abdeslam a échappé de peu aux forces spéciales belges lors d'une perquisition à Forest. Il cherche très vite une planque et entre en contact avec des connaissances. L'une de ces personnes donne le numéro de portable du fugitif à la police. Rapidement, celle-ci pourra remonter jusqu'à Abid Aberkan et à la cave de sa mère, lui permettant d'appréhender l'homme le plus recherché d'Europe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne