Attentats de Paris : que faire des Français qui reviennent des camps jihadistes ?

FRANCE 2

Il est désormais question de les assigner à résidence. France 2 fait le point.

Actuellement, on estime à 1 683 le nombre de Français partis en Syrie. 213 seraient rentrés. Parmi ces Français, 135 sont actuellement en détention, d'autres seront désormais assignés à résidence. Jusqu'à aujourd'hui, cette décision de justice était rare. Une vingtaine de cas seulement en France.

Le visa de retour

L'État d'urgence permet maintenant d'étendre cette mesure. En 48 heures, 104 individus ont été assignés à résidence. En clair, ils doivent rester toute la nuit dans leur domicile, de 20h à 6h du matin. Ils doivent aussi pointer trois à quatre fois par jour au commissariat ou à la gendarmerie et ne doivent pas quitter la commune. En cas de non-respect, c'est trois ans de prison. Autres mesures décrétées par le gouvernement : le visa de retour. Les jihadistes devront obligatoirement se signaler aux autorités à leur retour sur le sol français. Sinon ils feront automatiquement l'objet de poursuites pénales.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne