Attentats de Paris : la traque de Salah Abdeslam se poursuit

FRANCE 3

Une ceinture d'explosifs a été trouvée à Montrouge (Hauts-de-Seine), les enquêteurs cherchent désormais qui a déposé cette ceinture et quand. France 3 fait le point.

Dix jours après les attentats de Paris, l'enquête se poursuit. Une ceinture d'explosifs a été retrouvée en pleine rue sur un tas d'ordures à Montrouge (Hauts-de-Seine) lundi 23 novembre. Le modèle est identique a celui utilisé par les kamikazes lors des attentats même s’il ne disposait pas de système de mise à feu. Cette ceinture aurait pu être portée par Salah Abdeslam, toujours en fuite. 

Frontière franco-belge

Le soir des attentats, son téléphone est d'abord localisé dans le 18e arrondissement de Paris où a été retrouvée la Clio noire qu'il a louée. Son portable émet ensuite à Châtillon-Montrouge à quelques mètres du lieu où la ceinture a été retrouvée. Salah Abdeslam a-t-il abandonné ses explosifs avant de prendre la fuite ? Les enquêteurs pensent qu'il aurait renoncé à se faire sauter. Le lendemain des attentats, deux hommes récupèrent Salah Abdeslam à Paris à 5h00 du matin.

À bord d'une Golf, ils partent vers la Belgique et sont contrôlés par les gendarmes au péage d'Hordain près de Cambrai (Nord) à 9h00 du matin, mais à ce moment, Salah Abdeslam n'est pas recherché et peut partir sans être inquiété. Salah Abdeslam  aurait ensuite été déposé par ces deux complices qui eux ont été arrêtés. Depuis, l'homme le plus recherché d'Europe, demeure introuvable.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne