Attentats de Paris : des effets dévastateurs sur le tourisme

France 3

Les attaques de vendredi à Paris ont stoppé net l'activité touristique et hôtelière. La prolongation de l'état d'urgence pourrait enrayer la reprise.

Ce week-end, les standards des hôtels n'ont pas cessé de sonner. À Paris, la moitié des réservations a été annulée après les attentats. Mais certains touristes ont fait le choix de ne pas partir : "Nous sommes restés parce que nous pensons que nous devons soutenir les Français". Le secteur reste inquiet, car beaucoup de touristes ont mal interprété les mesures du gouvernement.

Incompréhension des touristes

"Les étrangers n'ont pas compris. Pour contrôle aux frontières, ils ont compris fermeture des frontières. Ils comprennent aussi que tout est fermé chez vous alors que tout est rouvert", explique Didier Chenet, président du Syndicat national des hôteliers. De nombreux salons ou des réceptions ont été annulés. Les trois mois d'état d'urgence annoncés par François Hollande sont une mauvaise nouvelle. Les entreprises auront du mal à se sentir à l'aise pour festoyer ou communiquer.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne