Attentats à Paris : les policiers autorisés à garder leur arme hors service

FRANCE 3

En plateau, Frédéric Lagache, secrétaire général adjoint du syndicat Alliance-Police nationale, revient sur cette annonce.

Le gouvernement a annoncé que dans le cadre de l'état d'urgence, les policiers pourront garder leur arme en dehors des heures de service, sous conditions. "Il y a une nécessité d'avoir fait leurs tirs habituels et ensuite lors de l'intervention, la nécessité de porter le brassard 'Police', voilà les conditions nécessaires à l'intervention hors service avec son arme", détaille Frédéric Lagache, secrétaire général adjoint d'Alliance-Police nationale. 

"Protéger la population H24" 

Cette décision fait tout de même polémique, tous les élus n'y sont pas favorables, ce que déplore Frédéric Lagache : "Aujourd'hui, il est anormal, dans une situation telle que l'on vit, qu'on trouve des policiers hors service sans arme. On est là pour protéger la population H24", explique-t-il en plateau. Lors des attentats de Paris vendredi, un gardien de la paix est tombé sous les balles des terroristes et des commissaires de police ont également été blessés.

Vous êtes à nouveau en ligne