Attentats à Paris : les dons de sang en forte hausse

FRANCE 3

Depuis les attentats de vendredi 13 novembre à Paris qui ont fait 129 morts et 352 blessés, les donneurs de sang affluent dans les centres.

Partout en France, ce sont surtout les jeunes qui se sont présentés spontanément pour donner leur sang après les attentats de vendredi 13 novembre à Paris. Anne est venue par civisme. "C'est un acte patriote. Étant infirmière, je transfuse souvent des patients. Il faut savoir que ça sauve des vies. C'est comme une prise de sang, ce n’est rien pour le donneur et ça peut être tout pour le receveur", explique la jeune femme au micro de France 3.

30 à 40%

Depuis samedi, les centres de collecte de sang ne désemplissent pas. On enregistre 30 à 40% de nouveaux donneurs, comme dans ce centre de Limoges. "C'est à cause des attentats de vendredi soir, je me suis dit il faut que je fasse quelque chose. Même si c'est pas beaucoup donner son sang, ça peut aider", explique une donneuse.
Un élan de solidarité toujours de mise ce mardi matin dans un centre de collecte parisien où les stocks de sang ont été vite reconstitués. Tous les médecins espèrent désormais que cet élan de solidarité continue dans la durée.


 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne