Attentats du 13-Novembre : Abdeslam renvoyé devant un tribunal belge pour avoir tiré sur des policiers durant sa traque

Une photo de Salah Abdeslam est diffusée par la police française, le 15 novembre 2015.
Une photo de Salah Abdeslam est diffusée par la police française, le 15 novembre 2015. (DSK / POLICE NATIONALE / AFP)

Salah Abdeslam et son complice Sofiane Ayari seront notamment jugés devant le tribunal correctionnel de Bruxelles pour "tentative d'assassinat dans un contexte terroriste sur plusieurs policiers"

Salah Abdeslam, qui est selon la police le seul survivant des commandos jihadistes auteurs des attentats du 13-Novembre à Paris, a été renvoyé jeudi 17 août en procès à Bruxelles (Belgique). Il est poursuivi pour avoir tiré sur des policiers qui avaient fortuitement découvert sa cache en mars 2016, trois jours avant son arrestation, a annoncé le parquet fédéral belge.

La date du procès fixée "dans les prochaines semaines"

Salah Abdeslam et son complice Sofiane Ayari seront notamment jugés devant le tribunal correctionnel de Bruxelles pour "tentative d'assassinat dans un contexte terroriste sur plusieurs policiers", a précisé le parquet. La date du procès sera fixée "dans les prochaines semaines".

Salah Abdeslam, 27 ans, refuse de parler aux juges depuis sa mise en examen pour "assassinats terroristes" en France, le 27 avril 2016. Ses avocats ont renoncé à le défendre en octobre, convaincus "qu'il ne s'exprimerait pas". Suspect-clé des attentats qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis, il est incarcéré à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis, au sud de Paris. Détenu à l'isolement, il est placé sous surveillance 24 heures sur 24. 

Vous êtes à nouveau en ligne