Attentats de Paris : Salah Abdeslam a été arrêté par la police belge

FRANCE 2

L'homme le plus recherché d'Europe a été arrêté ce vendredi 18 mars dans le quartier de Molenbeek à Bruxelles. Le récit avec France 2.

C'était l'ennemi public numéro un. Ce vendredi, Salah Abdeslam, suspect des attentats de Paris a été arrêté par la police belge. Il est 18 heures quand la police donne l'assaut dans une rue de Molenbeek. Lors de l'opération, deux hommes seront arrêtés vivants. Quelques instants plus tard, le ministre de la Justice annonce en parlant de Salah Abdeslam, "Ils l'ont eu". Tout avait commencé une heure plus tôt. Les policiers attendaient ce moment depuis quatre mois et quatre jours.

Des moyens très lourds

Deux heures plus tôt, les policiers en sont surs, Salah Abdeslam est retranché dans un appartement d'une rue de Molenbeek. Les moyens engagés pour l'arrêter sont à la mesure de l'objectif. Casqués, lourdement armés, on aperçoit plusieurs véhicules blindés. Les policiers ne veulent laisser s'échapper personne. On entend la police qui demande aux terroristes de se rendre. Tout le quartier est bouclé. Quelques instants plus tard, la police lance des grenades. Une heure plus tard, un échange de tir très nourri. On aperçoit les policiers, maitriser un homme. Il est au sol, il est blessé à la jambe, les policiers le menottent, le soulève et le place précipitamment dans une voiture. Il s'agit peut-être de Salah Abdeslam.

A l'heure actuelle, l'opération se poursuit, un homme serait encore retranché dans l'appartement. La police a même déployé un drone pour avoir des images aériennes. Ce vendredi soir d'innombrables policiers bouclent encore la zone. Plusieurs patrouilles avec des chiens d'attaques parcourent le quartier. Cette arrestation de Salah Abdeslam vivant représente pour la police belge et française, un succès considérable dans leur lutte contre le terrorisme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne