Attentats de Paris : Salah Abdeslam dénoncé par un complice

FRANCE 2

Audrey Goutard, spécialiste des questions de police et de justice à la rédaction de France 2, nous explique comment la police a pu mettre la main sur Salah Abdeslam.

Salah Abdeslam faisait partie des deux individus ayant réussi à échapper à l'assaut de la police, mardi 15 mars, dans un appartement à Forest (Belgique). Visiblement apeuré, il aurait demandé à un complice de lui trouver une planque. C'est ce complice qui aurait dénoncé le terroriste le plus recherché d'Europe aux policiers. Une dénonciation qui a permis de localiser cette nouvelle planque, à Molenbeek.

Les policiers Belges convaincus que Salah Abdeslsam se trouvait encore en Belgique

Selon Audrey Goutard, les policiers belges n'ont pas été étonnés qu'Abdeslam soit resté en Belgique : "C'est pour cela qu'ils ont pris ce renseignement très au sérieux. Ils pressentaient que Salah Abdeslam se cacherait en Belgique, là où il bénéficierait de soutiens", explique la journaliste. La cavale du suspect n°1 des attentats de Paris s’est donc terminée ce vendredi 18 mars, à Molenbeek.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne